T : 418 952-1133

Comment manger léger au resto ?

Aller au restaurant est pour plusieurs d’entre nous un plaisir que l’on s’offre pour sortir de la routine, prendre un petit congé de la préparation des repas et du lavage de vaisselle, ou pour faire une expérience gastronomique.

Mais pour d’autres, manger au resto fait partie de leur travail avec les rencontres de clients et les voyages d’affaires. Pour ces derniers, les repas consommés au restaurant peuvent avoir un impact négatif sur la santé ou le poids, à cause de leur fréquence élevée et de leur contenu, souvent trop copieux (apéritif, entrée, plat principal, pain, beurre, vin, dessert et autres).

Voici quelques trucs pour éviter que les repas pris au restaurant nuisent à votre bien-être physique :

Manger avant d’aller au restaurant

Afin d’éviter de tomber dans la corbeille de pain et biscottes (avec beurre), ingurgitant ainsi de 200 à 400 calories rapidement dès l’arrivée au resto, prenez l’habitude, avant de partir, de manger un fruit frais comme une pomme, de même que 5 à 6 noix, afin de vous aider à patienter pour l’entrée ou le plat principal. Buvez de l’eau généreusement qui permet de calmer temporairement l’appétit.

Choix d’entrées

Certaines entrées, comme les tartares, les fondues parmesan, les crèmes de légumes, les tempuras, les rouleaux impériaux, contiennent parfois presque autant de calories et de gras qu’un plat principal et souvent même plus. Choisissez des entrées légères comme des salades (en demandant la vinaigrette à part), un jus de légumes ou de tomates ou une soupe aux légumes. Ce qui est bien avec ce genre d’entrée, c’est que vous augmenterez votre consommation de légumes et que vous aurez ainsi un effet de remplissage qui vous permettra de moins manger au plat principal.

Le choix du plat principal

Il n’est pas nécessaire de toujours manger du poisson pour manger léger. Souvent, ce n’est pas le choix de viande qui fait problème, mais la façon dont elle est apprêtée et les aliments qui l’accompagnent. Ainsi, un filet mignon de 4 à 5 onces (entre 115 et 150 g) est un bon choix pourvu qu’il ne soit pas accompagné de frites. De même, un poisson pané avec sauce pourrait être pire qu’un filet mignon avec frites. Donc, allez-y avec ce que vous avez envie de manger et ajustez, soit les accompagnements, le type de cuisson ou la portion.

Envie de poulet ?

Privilégiez les poitrines et ne mangez pas la peau. Demandez en accompagnement soit du riz, des pommes de terre au four ou, encore mieux, salade et riz moitié-moitié.

Envie de pâtes ?

Laissez tomber les alfredos, les sauces rosées et les sauces avec beaucoup de viande et saucisses. Privilégiez les plats de pâtes à base de poulet, crevettes et légumes, les sauces végétariennes, celles au pesto et demandez la demi-portion.

Envie de thaïlandais ?

Tous les sautés de légumes et viandes, volailles ou fruits de mer sont relativement bien, sauf que les quantités sont souvent trop abondantes. Il serait préférable alors de ne pas vider son assiette si la portion est très généreuse. Le poulet général tao, très gras, ne devrait pas faire partie des choix envisagés ainsi que les petits beignets frits comme dessert et les rouleaux impériaux comme entrée. Par contre, le tapioca comme dessert est un choix correct, de même que les soupes aux vermicelles comme entrée.

Envie de pizza ?

Choisissez les pizzas à la croûte mince sans pepperoni ou saucisses. Allez-y avec des pizzas au poulet, crevettes, jambon ou tout simplement végétarienne.

Envie de grec ?

Dans les restaurants où l’on peut satisfaire ce goût de manger grec, le problème se situe au niveau des énormes portions. Partagez votre assiette, si possible, avec une personne qui vous accompagne ou, si ce n’est pas possible, efforcez-vous de ne pas tout manger.

Envie de fast-food ?

Choisissez les petits formats de hamburger et frites. Prenez de l’eau plutôt qu’une boisson sucrée. Mieux encore, prenez des hamburgers végétariens accompagnés de salade et partagez votre petit format de frites à deux (si possible). Les wraps et les pitas peuvent être de bons choix, car ils contiennent moins de glucides.

Déjeuner au restaurant

Définitivement, les saucisses, le bacon, les cretons, les petites patates frites ne doivent pas être consommés de façon régulière. Par contre, les œufs, le jambon, les fèves au lard, le fromage et du bon pain de grains entiers peuvent faire partie d’un déjeuner santé pourvu qu’ils soient accompagnés de fruits frais. Par exemple, un muffin anglais avec œuf, jambon, fromage ainsi qu’un ou deux fruits constituent un déjeuner équilibré, bien qu’il soit un peu trop salé.

Choix de desserts

Les desserts de type fondant au chocolat, tarte aux pommes, gâteau au chocolat nougat et autres du même genre, peuvent contenir de 800 à 1400 calories. En plus de leur haute teneur en calories, ils incorporent beaucoup trop de sucre, ce qui aura pour effet de vous rendre moins efficace pour travailler en après-midi, à cause de leur impact sur la glycémie. Les meilleurs choix de desserts sont les salades de fruits, les sorbets, les flans, un bon café accompagné d’un petit biscuit de fantaisie ou un morceau de chocolat.

Ne pas vider son assiette

Au restaurant, nous avons plus de difficulté qu’à la maison de ne pas vider notre assiette, parce que nous payons nos repas d’un prix plus cher que ceux pris à la maison. Mais qu’est-ce qui est le plus important ? Votre santé ou votre porte- monnaie ? Et pour ceux et celles qui sont incapables de gaspiller de la nourriture, il y a toujours l’option de rapporter l’excédent à la maison en demandant au serveur ou à la serveuse de faire le nécessaire (et en y allant d’un pourboire plus généreux).

Au sujet du sel

Presque tous les repas de restaurant sont trop salés. De grâce, n’en ajoutez pas. Une personne qui doit contrôler son apport en sodium comme celle qui souffre d’hypertension devra peut-être envisager de diminuer sa fréquentation des restaurants.

Autres trucs

Si possible, n’hésitez pas à commander les plats des menus enfants, les portions sont toujours raisonnables.
Demander toujours les sauces et vinaigrettes à part afin de contrôler la quantité de matières grasses.
Buvez de l’eau, afin de patienter entre chaque plat.

En conclusion

Avec le nombre varié de restaurants à notre portée et les différents choix de menu offerts, il est possible de manger presque santé au resto, si on sait bien choisir. Je dis presque, parce qu’actuellement les menus de restaurant sont presque tous trop salés, comme je l’ai mentionné auparavant. J’espère que dans un avenir rapproché des ajustements seront faits, car la fréquentation des restaurants ne va pas en diminuant. Il suffit de constater les ouvertures de nouveaux restaurants d’un endroit à l’autre.

 

Paru initialement sur Passeport Santé

Tags:

Comments are closed.