T : 418 952-1133

Le vin, une boisson « santé », vraiment?

Êtes-vous de ceux qui pensez que la consommation de vin rouge peut être bénéfique pour la santé? Si oui, vous serez peut-être surpris d’apprendre que la consommation de vin augmente le risque de développer certains cancers, comme le cancer du sein, de l’intestin et du foie. Un récent sondage mené par le World Cancer Research Fund a démontré que près de 9 personnes sur 10 ignorent que la consommation de vin augmente les risques de souffrir de cancer.

En fait, la consommation de tous types d’alcool, autant le vin et la bière que les différents spiritueux, peut augmenter le risque de cancer. Limiter sa consommation d’alcool est l’une des actions les plus importantes que l’on peut faire pour diminuer son risque de souffrir d’un cancer. Celle-ci peut diminuer les risques au même titre que le fait de ne pas fumer et d’avoir un poids santé.

Si vous consommez du vin rouge pour ses bienfaits qu’on lui accorde, c’est probablement parce que vous avez déjà entendu parler de ses effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire. Cependant, les dernières recherches scientifiques démontrent que les effets bénéfiques du vin rouge sur la santé cardiovasculaire sont moins importants qu’on pouvait le croire. De plus, ses effets bénéfiques pour le cœur sont d’une moins grande importance que ses effets néfastes sur le développement de cancer.

Pour les femmes, les recommandations actuelles d’Éducalcool sont d’un maximum de 2 verres par jour avec maximum de 10 verres par semaine.

Pour les hommes, les recommandations sont de maximum de 3 verres par jour avec un maximum de 15 verres par semaine. Un verre correspond à :

  • 340 ml de bière (12 oz ou une bouteille de format régulier)
  • 140 ml de vin (5 oz, soit environ 1/5 d’une bouteille de 750 ml)
  • 45 ml de spiritueux (1.5 oz)

 

Cependant, pour réduire les risques de cancer, les recommandations sont encore plus sévères. La Société canadienne du cancer suggère de limiter votre consommation à 1 verre par jour pour les femmes et à 2 verres par jour pour les homes.

Vous aimez le vin et souhaitez réduire votre consommation? Voici quelques petits trucs simples afin de vous aider à y parvenir :

  • Ne laissez pas la bouteille de vin sur la table lors des repas. Versez-vous un verre puis rangez la bouteille, vous serez alors moins tenté de prendre un second.
  • Mélangez votre vin avec un peu d’eau pétillante.
  • Buvez un verre d’eau avant ou après chaque verre de vin.
  • Achetez les demi- bouteilles de vin au lieu des grandes

Votre consommation d’alcool et votre alimentation vous préoccupent? Consultez Hélène Baribeau, nutritionniste. www.helenebaribeau.com

 

Sources :
  1. Toule, Sarah. 9 in 10 of us not aware that red wine increases cancer risk. World Cancer Research Fund. Consulté le 13 février 2017. https://www.wcrf-uk.org/uk/blog/articles/2017/02/9-10-us-not-aware-red-wine-increases-cancer-risk
  2. World Cancer Research. Alcohol and cancer risk. Consulté le 13 février 2017. https://www.wcrf-uk.org/uk/preventing-cancer/what-can-increase-your-risk-cancer/alcohol-and-cancer-risk
  3. Éducalcool Les niveaux de consommation d’alcool à faible risque. Consulté le 13 février 2017. http://educalcool.qc.ca/alcool-et-vous/sante/les-niveaux-de-consommation-dalcool-a-faible-risque/#.WKHRj_nhDIU
  4. Société canadienne du cancer. Prévention et dépistage : alcool. Consulté le 13 février 2017. http://www.cancer.ca/fr-ca/prevention-and-screening/live-well/alcohol/?region=qc
 Source de l’image: http://selection.readersdigest.ca/cuisine/nutrition/d-astucieuses-facons-de-consommer-plus-de-super-antioxydants/5/

Article écrit en collaboration avec Josianne Normand, stagiaire en nutrition

Tags:

Commentaire