T : 418 952-1133

Hélène Baribeau, M.Sc., Dt.P., Diététiste-Nutritioniste est porte-parole du produit CAF-LIB.

logo_caf_lib

 

 

 

LA CAFÉINE ET SES EFFETS NÉFASTES SUR LA SANTÉ
Hélène Baribeau, M.Sc., Dt.P., Diététiste-Nutritioniste

La caféine est un composé que l’on retrouve dans les graines, feuilles et fruits de différentes plantes, dont les plus communes sont le café, le thé et le cacao. Cette molécule, présente également dans d’autres plantes telles le yerba maté, la noix de kola et le guarana, peut-être ajoutée dans certaines boissons gazeuses ou produits pour sportifs. On en découvre aussi dans plusieurs médicaments, notamment ceux destinés à soulager les symptômes du rhume et de la grippe. Les boissons énergisantes constituent la consommation la plus nouvelle de caféine, dont la source provient souvent du guarana.
La caféine est rapidement absorbée par le corps et parvient au cerveau pas plus de cinq  minutes après son ingestion. La demi-vie de la caféine est en moyenne de 4 à 6 heures, ce qui veut dire, qu’après ce temps, 50% de la caféine est éliminée de l’organisme. Chez l’adulte moyen, un apport modéré de caféine de 400 mg par jour (environ deux à trois tasses de café) n’entraîne pas d’effets indésirables. Par contre, selon la sensibilité individuelle, l’état de santé, la période de la vie et la dose excessive ingérée, la caféine peut causer des torts à la santé et diminuer le seuil de perception de la fatigue. En effet, la caféine bloque les récepteurs à l’adénosine, une substance chimique du système nerveux central qui indique notre état de fatigue.
La caféine, consommée sur une période prolongée, provoque une dépendance physique. Son sevrage peut entraîner des symptômes tels les maux de tête, l’irritabilité, l’anxiété, la somnolence, des étourdissements, etc.
Lire l’article complet.