T : 418 952-1133

Des suggestions santé pour les dons de paniers de Noël

Dans le temps des Fêtes, j’ai l’habitude de donner des denrées alimentaires pour les familles démunies, afin que cette période leur soit plus agréable. En y pensant bien, je dois reconnaître que cette bonne habitude vient de mes parents qui, pendant ma jeunesse, se sont occupés activement de la Société Saint-Vincent-de-Paul, un organisme de bienfaisance bien connu dans notre milieu.

Noël est une fête de réjouissances dont l’une des caractéristiques est celle de l’abondance de bons repas que nous dégustons avec des gens que nous aimons et qui nous rappellent de bons souvenirs. Quand nous avons la possibilité d’acheter tout ce dont nous avons besoin pour nos repas des Fêtes, nous sommes vraiment choyés, car une partie des ménages québécois doivent recourir aux banques alimentaires pour offrir un menu décent à leurs membres.

Mais on ne peut pas donner n’importe quoi…

J’ai eu l’idée de vous suggérer des aliments à la fois nourrissants et appropriés pour les paniers de Noël. Au départ, il faut noter que les aliments frais comme les fruits, les légumes et les viandes ne sont pas acceptés puisqu’ils seront périmés avant qu’ils ne soient distribués, de même que les aliments congelés qui risquent de décongeler avant d’être remis aux bénéficiaires. Il en va de même pour les aliments contenus dans des bocaux de verre, qui risquent de se casser dans le transport et au cours de la manipulation par les bénévoles qui s’activent à la préparation des paniers remis aux personnes qui en font la demande. Les boîtes de conserve bosselées et les produits alimentaires expirés doivent évidemment être évités, par respect pour les bénéficiaires et les bénévoles. Quant aux aliments frais requis pour compléter les paniers avant de les distribuer, ils sont plutôt achetés par les organismes responsables, grâce aux dons en argent reçus lors des collectes.

Des aliments santé à privilégier

Pour les produits céréaliers, privilégiez les pâtes colorées aux légumes, le riz à cuisson lente, le couscous, le gruau à cuisson lente, les céréales à déjeuner riches en fibres avec fruits séchés ou morceaux de chocolat noir, des barres de céréales aux fruits, des biscuits au chocolat et son d’avoine sans gras trans, des sacs de mélange à muffins à l’avoine ou au son (dans lesquels on n’a qu’à ajouter du lait et de l’huile), de la farine de blé entier, des biscottes avec fibres.

Pour les fruits et les légumes, privilégiez les fruits en conserve dans leur sirop naturel, de la compote de pommes sans sucre, des palettes de fruits séchés, des dattes d’Algérie, des raisins secs, des canneberges séchées, des jus de fruits sans sucre ajouté, des légumes en conserve, des jus de légumes, des tomates en conserve, de la pâte et de la sauce tomates, des coeurs d’artichauts, des coeurs de palmiers, des olives et des soupes aux légumes dans des boîtes de carton.

Pour les produits laitiers non périssables, il n’y a pas beaucoup de choix : du lait ordinaire et du lait au chocolat en contenant Tetra Pac, des poudings à la vanille, des boissons et poudings de soya vendus sur les tablettes, du lait en poudre, du lait évaporé, des sachets de lait au chocolat.

Pour les viandes et substituts, privilégiez le thon, le saumon, les sardines, les crevettes, les légumineuses, les fèves au lard en conserve, le beurre d’arachide, le beurre d’amande, les noix et les graines.

L’huile d’olive, de canola, le vinaigre balsamique et le thé sont aussi de bons aliments à donner.

Publié à l’origine pour Passeport Santé.

Tags:

Comments are closed.