T : 418 952-1133

Bien vivre avec le syndrome du côlon irritable

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est un trouble digestif qui nuit sérieusement à la qualité de vie des personnes atteintes. Il est actuellement la deuxième cause d’absentéisme au travail au Canada. Maux de ventre, ballonnement, alternance de constipation et/ou  diarrhées sont les symptômes les plus souvent rapportés. Si vous en souffrez, sachez que vous n’êtes pas seuls. En effet, 13% des canadiens en sont atteints. Les causes du SII sont multifactorielles et il n’existe pas de traitement curatif à ce jour.  Par ailleurs, la bonne nouvelle, c’est que de plus en plus de solutions naturelles existent pour mieux vivre avec ce syndrome.

En tant que nutritionniste, spécialisée dans cette condition, voici mes trucs et conseils qui peuvent améliorer votre qualité de vie.

  • Prenez le temps de manger à des heures régulières et privilégier les portions modérées;
  • Prenez des collations au besoin pour éviter d’avoir de trop grands écarts entre les repas;
  • Hydratez-vous en privilégiant l’eau tout au long de la journée;
  • Éviter de mâcher de la gomme et de boire des boissons gazéifiées pour diminuer l’entrée d’air dans le tube digestif;
  • Limitez les aliments frits, panés et les aliments très riches en matières grasses (croustilles, charcuteries, pâtisseries, etc.) car les matières grasses en excès peuvent exacerber les symptômes;
  • Limitez la consommation de caféine et d’alcool et buvez-en lors du repas;
  • Prenez un probiotique recommandé pour le SCI afin de rétablir la flore intestinale;
  • Soyez actif.

Suivre l’approche FODMAP

Depuis quelques années, la diète FODMAP, développée par la nutritionniste australienne Sue Shepherd, est la diète la plus recommandée pour soulager le SII. En effet, cette diète permet un soulagement des symptômes dans environ 75% des cas. La diète FODMAP limite les aliments contenant des glucides ou sucres qu’on dit « fermentescibles ». Ces glucides sont fermentés par les bactéries de l’intestin  et peuvent provoquer les symptômes de ballonnements, gaz, douleurs abdominales, selles molles et/ou dures, caractéristiques du SII.

Comment s’y repérer ?

Avant de vous lancer dans des changements d’ordre alimentaire, consultez votre médecin afin d’éliminer d’autres causes de vos symptômes comme des allergies (au gluten notamment) ou des maladies inflammatoires de l’intestin.

Par la suite, demander l’aide d’une nutritionniste spécialiste du SII, s’avère une décision éclairée. Il ou elle pourra identifier spécifiquement les facteurs alimentaires aggravant votre condition et vous suggérer les changements prioritaires à apporter.

Ne restez pas isolés avec vos symptômes, parlez-en à des spécialistes!

Source de l’image: http://www.fibromyalgie-entraide.com/slideshowibs.htm

Comments are closed.