T : 418 952-1133

Le bien-être en mangeant grâce à l’alimentation pleine conscience!

Vous sentez-vous bien en lien avec votre alimentation ? Trop souvent pris dans des règles rigides, des croyances, de la culpabilité, la peur de prendre du poids, des distractions, etc., nous ne vivons pas pleinement l’expérience de manger et surtout, nous ne mangeons pas toujours en fonction de nos besoins et valeurs.

L’alimentation pleine conscience vient à la rescousse de cette perte de bienveillance envers soi et de connexion avec notre sagesse intérieure.

Mais attention, l’alimentation pleine conscience est tout sauf un nouveau régime !!

Le but de l’alimentation consciente n’est pas de bien manger mais de se sentir bien dans son corps et dans sa tête et de vivre en phase avec ses valeurs.

La pleine conscience est un moyen de créer une dynamique saine avec la nourriture et de nous aider à devenir l’expert de NOUS ! En bref, si tout le monde mangeait en pleine conscience, je n’aurais peut-être plus de travail !! J’aime bien cette citation de Dr. Jan Chozen-Bays, une des pionnières de l’alimentation pleine conscience :

Traduction libre Une alimentation consciente est un moyen de renouer avec les conseils de notre nutritionniste interne. 

Qu’est-ce que l’alimentation pleine conscience?

Parlons d’abord de la pleine conscience. C’est de porter pleinement son attention et sa conscience à son expérience, dans le moment, sans jugement.  Appliquer à l’alimentation, c’est manger en étant présent aux diverses sensations crées par l’expérience de manger ; goûts, textures, stress, anxiété, plaisir, faim, satiété, etc.

Les principes de l’alimentation pleine conscience sont les suivants

1-Se permettre de prendre conscience des opportunités positives et stimulantes qui sont disponibles à travers la préparation et la consommation des aliments en respectant notre propre sagesse intérieure.

2-Utiliser tous nos sens pour choisir des aliments à la fois satisfaisants et nourrissants pour notre corps.

3-Reconnaître nos préférences alimentaires sans jugement.

4- Prendre conscience de la faim physique et des indices de satiété pour guider nos décisions de commencer et de finir de manger.

Comme vous le constater, l’alimentation consciente ce n’est pas juste porter attention aux saveurs, odeurs et couleurs du repas et aux sensations physiques de faim et satiété mais c’est aussi prendre conscience de nos pensées et de nos sentiments reliés à l’alimentation et ce sans jugement.

Alors comment fait-on pour manger en pleine conscience ?

Voici un petit guide pour vous aider à débuter dans cette approche.  Manger en pleine conscience est une pratique qui s’apprivoise lentement. C’est une forme de méditation en mangeant.

  • On se prépare un repas en étant le plus possible dans le moment présent lors de sa préparation.
  • Lorsque le repas est prêt, on s’assoit à table.
  • Avant de manger, on peut prendre une petite pause pour contacter sa respiration naturelle et fermer les yeux quelques instants pour se centrer sur l‘expérience qu’on s’apprête à vivre.
  • Avant de prendre une première bouchée, on regarde et on sent son repas. On se demande : Est-il appétissant? Sent-il bon?
  • On prend une première bouchée, pas trop volumineuse. Dès la première bouchée, on porte attention aux saveurs, aux odeurs, aux textures et à notre vitesse de mastication.
  • On poursuit notre repas en portant son attention régulièrement aux sensations sensorielles (goûts, textures, odeurs), aux sensations physiques (faim, rassasiement), aux pensées et émotions en lien avec le repas, le tout sans jugement.
  • Lorsqu’on a terminé de manger, on peut faire le bilan du repas. Manquait-il quelque chose, y avait-il quelque chose en trop? Est-ce que le choix des aliments de mon plat était conforme à mes valeurs (environnement, santé, éthique, etc.) et à mes goûts? Cette réflexion doit se faire dans la bienveillance et le non-jugement. Pas question ici de se culpabiliser pour quoi que ce soit!
  • À la fin du repas, si on le désire, on peut pratiquer la gratitude envers la vie qui nous permet d’avoir accès à tant d’abondance et de variété alimentaire, envers les gens qui travaillent pour que nous puissions manger, envers ceux qui ont préparé le repas, etc.

En terminant, j’entends souvent les gens se plaindre qu’ils n’arrivent pas à faire de la méditation régulièrement. J’ai une astuce pour vous. Puisqu’on n’a pas le choix de manger trois fois par jour pour survivre, pourquoi ne pas utiliser les repas pour s’arrêter et vivre le moment présent?

Article écrit par Hélène Baribeau, nutritionniste et professeur de yoga

Références

The Center for mindful eating. www.thecenterformindfuleating.org

Jan Chozen Bays. Manger en pleine conscience. La méthode des émotions et des sensations. 2013. ARENESH, éditeur.

Source de la photo: http://dietetique.over-blog.com/2015/05/manger-en-conscience-partie-2.html

Comments are closed.